Le froid magnétique

Le futur de la réfrigération et de la climatisation

Le problème


La chaîne du froid dans une impasse

La chaîne du froid dans une impasse

Gaz réfrigérants nocifs

Empreinte énergétique lourde

Contraintes techniques

Durcissement de la réglementation

En savoir plus

Notre solution


Le froid magnétique : la solution aux enjeux de la chaîne du froid

Une innovation de rupture

Le résultat de 10 ans de R&D

Une technologie protégée par des brevets

Une reconnaissance internationale

Une approche technico-économique

Découvrir le froid magnétique

Clients


Satisfaction clients Ubiblue

De nombreux avantages

Efficacité énergétique

Puissances froides variées

Adaptée à tous les rangs de températures

Fiable, propre et redondant

Nos clients

Le principe physique du froid magnétique


La Réfrigération Magnétique repose sur l’effet magnéto-calorique (MCE). Le MCE implique que la température de matériaux appropriés (Matériaux Magnéto-caloriques, MCM) augmente sous l’effet d’un champ magnétique et diminue lorsqu’il n’est plus soumis à ce champ, l’effet est réversible et quasi-instantané.

La température dite « de Curie » est la température à laquelle cet effet est le plus fort. Elle dépend des propriétés de chaque matériau. La puissance générée par le système dépend de la sélection des matériaux, leur masse et leur forme.

Dans un système de réfrigération magnétique, un champ magnétique rotatif applique une série de magnétisation-démagnétisation sur le MCM. Les cycles créent un gradient de température dans le matériau. Une succession rapide de ces cycles produit la température chaude et froide finale et stabilisée dans le système.

Un fluide à base d’eau respectueux de l’environnement assure le transfert de chaleur entre les sources froide et chaude. Semblable à un processus de pompe à chaleur, le refroidissement magnétique peut être adapté à tout type de systèmes de réfrigération et CVC.

Histoire du froid magnétique